Loading Search Results...

There are no results for your search term.

30.03.2021

Les patientes et patients admis en réadaptation réalisent de nets progrès

Les traitements dans les cliniques de réadaptation suisses améliorent nettement la qualité de vie et l’autonomie des patientes et patients. Voilà ce que montrent les résultats des mesures de la qualité réalisées en 2019 sur mandat de l'Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques (ANQ).

Les rapports comparatifs nationaux publiés ce jour par l’ANQ présentent les résultats des mesures de la qualité réalisées en 2019 dans sept domaines de réadaptation. Ceux-ci comprennent la réadaptation gériatrique, en médecine interne, cardiaque, musculo-squelettique, neurologique, oncologique et pulmonaire. Un total de 63’167 cas (2018 : 59 326 cas) provenant de 99 cliniques de réadaptation ont été évalués pour les rapports. Afin de mettre en évidence les progrès des patientes et patients hospitalisés et donc le résultat du traitement dispensé, toutes les mesures sont effectuées à l’admission et à la sortie du séjour de réadaptation.

Les traitements de réadaptation hospitalisés ont pour objectif de permettre aux personnes atteintes sur le plan fonctionnel de participer à nouveau aux actes de la vie quotidienne. Les besoins individuels et l’état de santé sont à ce titre déterminant. Les résultats des mesures confirment que les cliniques de réadaptation ont très bien rempli leur mission en 2019. « Dans toutes les cliniques, les patientes et patients ont en moyenne fait de nets progrès dans tous les domaines mesurés », résume Dr Thomas Sigrist, chef du département de médecine interne/médecin-chef du service de pneumologie de la clinique Barmelweid et membre du Groupe Qualité Réadaptation de l’ANQ. « Les traitements apportent des améliorations significatives en terme d’autonomie, de performance et de qualité de vie. »

Focus sur les résultats des mesures de la qualité en 2019

En réadaptation cardiaque et pulmonaire, les patientes et patients réalisent un test de marche de 6 minutes qui mesure leur capacité fonctionnelle physique. En 2019, les patientes et patients admis en réadaptation cardiaque parcouraient en moyenne 315 mètres en six minutes au moment de leur admission en réadaptation (2018 : 316 mètres). Au terme des trois semaines de réadaptation, ils atteignaient une distance moyenne de 440 mètres (2018 : 438 mètres), ce qui représente une amélioration de près de 40% (2018 : +39%). En réadaptation pulmonaire, la distance parcourue est passée en moyenne de 280 à 361 mètres (2018 : de 268 à 355 mètres), soit une augmentation d’environ 29% (2018 : +32%).

Les objectifs de participation sont convenus avec les patientes et patients au début de leur traitement de réadaptation gériatrique, en médecine interne, musculo-squelettique, neurologique ou oncologique. Au total, dix objectifs de participation différents dans les domaines du logement, du travail et de la vie socioculturelle sont proposés au choix. Cette année encore, la majeure partie des objectifs choisis concernaient le logement à domicile. Dans les cliniques avec des patientes et patients plus jeunes, les objectifs de participation liés au travail ou à la participation à la vie publique ont aussi été le plus souvent choisis.

Résultats des mesures en comparaison des cliniques et de l’année précédente

A quelques exceptions près, les cliniques de réadaptation ont atteint en 2019 la qualité des résultats attendue, voire même supérieure aux attentes sur le plan statistique. Afin de permettre une comparaison équitable des cliniques, la structure des patients (âge, durée du traitement, maladies concomitantes, etc.) et les caractéristiques d’une clinique sont prises en compte dans les évaluations. Les résultats ajustés aux risques sont publiés dans les rapports comparatifs nationaux et sur le portail web de l’ANQ.

Des mesures de la qualité exhaustives dans toutes les cliniques de réadaptation suisses

Conformément au plan de mesure national Réadaptation, toutes les cliniques de réadaptation suisses sont tenues de collecter des données. A l’heure actuelle, huit instruments de mesure sont utilisés qui, selon le domaine de réadaptation, comprennent des observations d’experts, des questionnaires patients, des objectifs de participation et des tests de performance. L’Institut de sociologie médicale et des sciences de la réadaptation de la Charité – Universitätsmedizin Berlin est chargée de l’analyse des données et de l’établissement des rapports comparatifs nationaux.

Ne convient pas à l‘établissement de classements des hôpitaux/cliniques

Aucun classement sérieux ne peut être établi à partir des résultats de mesure de l’ANQ. Chaque résultat ne représente qu’un seul aspect de la qualité et ne permet pas de tirer des conclusions sur la qualité globale d’un hôpital/d’une clinique. Les classements établis à partir des résultats de plusieurs mesures de l’ANQ ne sont pas non plus justifiables.

Rapports avec graphiques
Réadaptation gériatrique
Réadaptation en médecine interne
Réadaptation cardiaque
Réadaptation musculo-squelettique
Réadaptation neurologique
Réadaptation oncologique
Réadaptation pulmonaire
Autres cas

GLOSSAIRE ANQFermer

GLOSSAIRE ANQ Vers le glossaire complet